mercredi 12 novembre 2014

L'histoire de la fille qui s'était retrouvée à la télé

Hey there !

Long time no see, encore une fois ...
Voilà pile deux mois que je n'étais pas revenue par ici, il faut dire que j'ai vécu un début d'année scolaire particulièrement riche sur un plan "personnel".
Après deux années un peu compliquées à Bordeaux je commence enfin à trouver ma place et à m'épanouir. Il était temps !
Là c'est le moment un peu gênant où vous, potentiels lecteurs de cet article et éventuels fidèles visiteurs, vous vous dites que savoir que je suis bien dans mes baskets au mieux ça ne vous avance pas vraiment et au pire ça vous prive de mon assiduité sur le blog. Eh bien dans les deux cas vous n'avez pas tort mais ne râlez pas car me voici de retour !

Aujourd'hui j'ai envie de sortir un peu des sentiers battus pour vous raconter une de mes récentes expériences, attention pavé ...

 Maman, c'est moi !

Je pense qu'à force ce n'est un secret pour personne, je suis accro à l'actualité du rugby et du sport de manière plus générale. Une passion pas forcément commune quand on n'est pas soi-même une grande sportive, mais je reviendrai sûrement sur le sujet dans un prochain article alors venons en aux faits ^^

Depuis quelques temps, je remplis presque machinalement les formulaires en ligne pour participer à des tirages au sort. Je les remplis et je n'y pense plus ...
Et puis il peut arriver comme il y a 2 semaines que je reçoive un mail m'annonçant que je fais partie des 6 lecteurs tirés au sort pour participer à un entretien avec l'entraineur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol. Quand on pense au métier de journaliste sportif depuis quelques années, avouez que ça sonne comme la perspective d'une super expérience :)

Le 3 novembre, je me suis donc rendue toute seule comme une grande au siège du quotidien Sud Ouest pour participer à ce qui a été le point de départ d'une folle semaine.
Avec mes 4 homologues masculins, la 5ème tirée au sort s'est désistée me laissant seule fille à bord, nous avons pu préparer nos questions en compagnie des journalistes football de la rédaction avant l'arrivée de Willy Sagnol.
Puis, lorsque l'entraineur est arrivé, nous avons visité les locaux du journal avec lui et assisté à une réunion de la rédaction avant de nous installer dans un studio vidéo pour commencer l'entretien filmé (ce détail aura son importance) qui a duré plus d'une heure.
Nous avions un micro à notre disposition pour poser nos questions et même si je m'en suis saisie deux fois - sans bafouiller mesdames et messieurs ! -  je me suis volontairement effacée pour laisser la parole à mes camarades d'un jour dont les interrogations étaient très pointues. J'avais bossé mon sujet depuis quelques jours mais je suis bien loin d'être une passionnée comme eux, mon ballon de prédilection reste l'ovale ^^
 Presque silencieuse mais pas inactive ou inintéressée pour autant, j'ai été assez bluffée par le personnage que j'avais en face de moi à la fois déterminé et honnête, une dernière qualité qui lui a d'ailleurs coûté cher !

Après une après-midi riche en enseignements, je rentre chez moi en espérant que les photos qui paraîtront dans le journal le lendemain me mettront un minimum à mon avantage : le sens des priorités :p
La bonne surprise du mardi matin c'est que je fais carrément la Une du quotidien qui couvre quand même toute l'Aquitaine et les Charentes avec une photo dont je ne me plaindrais pas (contrairement à mon portrait dans le compte rendu de l'entretien). Je vous épargne l'épisode dans lequel je dévalise le RU de ma fac qui donne des exemplaires du quotidien gratuitement !
 Puis le soir, j'apprends que des propos tenus par l'entraineur durant l'entretien commencent à faire du bruit car ils sont sortis de leur contexte et fatalement considérés comme racistes par certains.
Et de fil en aiguille, je me retrouve à zapper sur différentes chaines de télé et à y voir ma tête puisque les images de l'entretien sont reprises à chaque fois que "l'affaire" est évoquée ...
Chacun se fera son opinion sur la gravité des déclarations de Willy Sagnol, personnellement j'ai passé 2h avec lui et je peux affirmer que je n'ai pas eu affaire à quelqu'un de raciste, mais l'ampleur du buzz avait tout de démesuré !
Les médias et les réactions en tout genre se sont calmés en fin de semaine, et c'est tant mieux pour lui.

Tout ça pour dire que j'ai vécu une semaine assez folle et que même si le contexte n'avait rien de réjouissant, ça n'a pas été pour me déplaire que d'apparaître en face d'une personnalité du monde du sport et avec un micro à la main ;)

 Sujet du JT de Canal + le 4 novembre

A bientôt avec un look si tout va bien !

vendredi 12 septembre 2014

Gommage au sucre : des recettes simples et efficaces !

Bonjour, bonjour !

Retour sur le blog après une grosse semaine d'absence, vous ne m'en tiendrez pas rigueur ? ^^
Mes vacances d'été auront été bien tristes et bien grises dans l'ensemble mais ces deux dernières semaines - qui étaient aussi les deux dernières avant la rentrée - ont totalement rattrapé le coup alors j'en ai profité au maximum !
D'ailleurs, je prends la route dès ce soir pour passer quelques jours dans les Landes avant de reprendre la fac lundi ;) 

Je ne sais pas vous mais moi j'ai très très souvent tendance à zapper l'étape gommage pour le corps, à vrai dire ça ne me posait pas trop de problème jusqu'à ce que je me décide enfin à passer à l'épilation.
Le gommage c'est la base de l'entretien de la peau puisqu'il faut l'aider à se régénérer et à évacuer les cellules mortes.
Et si comme moi au début, vous vous croyez au dessus de tout ça la sentence sera terrible : vous vous retrouverez avec une peau un peu trop épaisse et encline à ce super phénomène glamour que sont les poils incarnés !
Des gommages pour le visage, on en trouve des rayons entiers en grande surface mais c'est nettement moins le cas pour les gommages destinés au corps.
C'est rare, c'est souvent peu naturel et c'est plutôt cher vu la quantité dont on peut avoir besoin. Autant de raisons qui m'ont poussée à me lancer dans la confection de mes propres petites recettes à base de sucres qui s'avèrent économiques, simples et surtout terriblement efficaces ^^



Pour le corps :
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
2 cuillères à soupe de sucre
5 à 10 gouttes de l'huile essentielle de votre choix

J'utilise de l'huile essentielle d'orange douce car j'en possédais déjà un flacon et que c'est une des moins chère que l'on peut trouver en parapharmacie mais vous pouvez réellement vous faire plaisir avec ça. Utilisez la senteur qui vous plaît le plus et dosez-la comme vous le voulez, tant qu'elle masque l'odeur d'olive ^^
Les grains de sucre gomment la peau de manière très satisfaisante et bien-sûr l'huile laisse un film gras mais il s'atténue dès le premier rinçage et encore plus avec le gel douche. Peau douce garantie !



Pour le visage :
2 cuillères à café de miel
1 cuillère à café de sucre

Plus sucré, tu meurs ^^
Ce mélange forme une sorte de pâte très facile à appliquer sur l'ensemble du visage.
Je vous conseille de l'appliquer avec des mouvements circulaires assez légers tout de même et de laisser poser 2 à 10 minutes. Ce temps de pose permet au miel d'adoucir votre peau et au sucre d'absorber l'excès de sébum.
Peau douce garantie pour ce deuxième gommage également !
Au passage, la quantité que vous aurez préparé vous permettra aussi de faire profiter vos mains et vos pieds.

 A bientôt

dimanche 31 août 2014

Comme un kimono

Aloha les amis ;)

Je suis de retour aujourd'hui avec un petit look qui, je l'espère, vous plaira autant qu'à moi !

Vendredi 22 août j'étais à Bordeaux pour finaliser ma réinscription à la fac et j'ai profité de mon passage dans la capitale de l'Aquitaine pour aller supporter l'UBB au stade le lendemain en fin d'après-midi. Oui mais voilà, entre ces deux projets il a fallu passer le temps ...
Je suis allée au cinéma vendredi soir pour pleurer toutes les larmes de mon corps voir Nos étoiles contraires en VOST mais avant j'ai fait un tour chez New Look et ça a été la catastrophe ^^
Au début j'ai joué les filles raisonnable en n'achetant qu'un jean mais le petit blazer inspiration kimono que j'avais essayé avec me hantait un peu trop pour ne pas craquer ... Les vendeurs ont bien rigolé en me voyant revenir d'ailleurs !
Et le carnage ne s'est pas arrêté là car désireuse de porter mes nouveaux achats pour aller au stade, j'avais besoin d'un top uni histoire de compléter la tenue.
C'est encore chez New Look, le samedi matin que j'ai eu le coup de cœur pour un modèle noir ample et fluide comme je les aime avec un fond en dentelle crochet.
Je n'ai pas poussé le vice jusqu'aux chaussures, je vous rassure :p

Il est de plus en plus rare que je cède à des pulsions comme je l'ai fait ce weekend mais en voyant ce que ça peut donner sur les photos, je ne regrette rien !
Et vous, elle vous plaît cette tenue "all New Look everything" ?








 Blazer kimono : New Look
Top : New Look
Skinny : New Look
Chaussures : La Halle
Manchette : Hipanema fluo turquoise
Lunettes de soleil : Etam

dimanche 24 août 2014

Polabox, mon avis sur la petite boîte à souvenirs

Hey there !

Encore une fois, j'arrive bien après la bataille (ma marque de fabrique ?) pour vous parler du concept de la Polabox. Vous savez ce service d'impressions pour vos photos qui fonctionne dans la continuité d'Instagram et vous permet de recevoir vos clichés au format polaroïde ^^



L'intérêt ? 
Pouvoir personnaliser au maximum sa décoration en affichant ses plus belles photos et surtout retrouver le plaisir d'une photo "papier". Avec le numérique les images n'ont plus la même importance qu'avant et leur donner une forme matérielle leur accorde ce petit supplément d'âme qu'on avait perdu ^^

Comment ça fonctionne ? 
Inscrivez-vous sur Printklub et sélectionnez le produit que vous désirez, car, en plus de la classique Polabox (30 tirages format polaroïde), le site propose des bandelettes type photomaton, des posters, cadres et albums. Mention spéciale pour la boîte à photo, le cadeau parfait avec 40 tirages carrés et un kit complet pour personnaliser ses photos ^^
Une fois le produit choisi, c'est le choix cornélien de vos photos que vous devez effectuer à l'aide d'une synchronisation à vos comptes sur les réseaux sociaux, vous avez aussi la possibilité d'effectuer des téléchargements depuis votre ordinateur.
L'interface vous prévient si la qualité d'un cliché de votre sélection n'est pas assez bonne pour l'impression et vous pouvez ensuite passer à la modification : recadrage, ajout de texte dans la partie blanche du bas et choix de la couleur du cadre (moyennant 1€ supplémentaire). Sûrs de votre choix ? C'est le moment de passer en caisse !

Le prix ? 
Comptez 16.95€ pour la Polabox classique et 4.95€ de frais de port.
Mais si vous êtes intéressés vous pouvez utiliser mon code de parrainage LOLBET7 qui vous offre une remise de 5€ sur votre commande (adieu les frais de port !).

Concrètement, ça donne quoi ? 
J'ai offert une Polabox à une amie pour son anniversaire, commandée le jeudi soir tard et reçue le samedi matin. Ça a été tellement rapide que je n'ai pas percuté qu'il pouvait s'agir de ma commande quand j'ai vu le Mini Max dans ma boîte aux lettres !
La petite boîte contenant les photos est mignonne à croquer et la qualité des tirages est impeccable, surtout si les photos ont fait l'objet d'un traitement avec les filtres d'Instagram.
Pour les autres, le rendu est différent mais bizarrement peut-être plus authentique. Si vous avez déjà eu entre vos mains de véritables polaroïdes, vous devez vous souvenir de clichés peu lumineux mais c'est ça qui en faisait tout le charme ^^
Inutile de vous dire que le cadeau a plu à mon amie qui a pris plaisir à retrouver quelques souvenirs de nos années lycée et de nos bons moments passés ensemble ;)
Et moi dans l'histoire, j'attends simplement d'immortaliser encore plus de beaux souvenirs pour m'en commander une !



Retrouvez-moi sur Instagram